OUR TRIP TO SCOTLAND 2008

Hello !

Voici le récit d'un de mes voyages scolaires qui a eu lieu en décembre 2008 avec ma classe de T ES1, nous étions 28 participants en tout.
C'était mon deuxième voyages scolaire en Ecosse et j'espère qu'il y en aura d'autres.
Le projet à débuté quand les élèves étaient en première et le départ a eu lieu en classe de terminale car difficile pour l'association, soit 3 personnes de trouver encore environ 10.000€ en un temps record. ( voir voyage en Irlande .)
Les accompagnateurs ainsi que les élèves ont donc dû organiser de nombreuses activités:  loto, papiers cadeaux dans une grande surface, vente de porte clé, de pain au chocolat, tombola, soirée Hallowe'en, photos de classe, repas barbecue, concours de belote ...
Un grand merci à Dédé notre cuisinier du lycée qui nous a bien aidé !!! et aux commerçants de la ville de Porto Vecchio pour leurs dons et à tous les parents.

Le thème choisi pour le voyage était : "traditions et légendes écossaises".
Avant de partir nous avons travaillé sur :

  • une fiche pays avec les infos principales en géo et économie.
  • le vocabulaire de la guerre,des armes, des châteaux ... à cette époque. + un peu de gaélique pour comprendre certains noms de lieux.
  • William Wallace, Robert the Bruce, la bataille de Stirling + ligne du temps de l'histoire de l'Ecosse. ( étude du film et d'une partie du script.)
  • le tartan, les vêtements traditionnels, accessoires, cornemuse...
  • la pierre de Scone, le Saltire,le chardon, le whisky, the Honours of Scotland....
  • et bien sûr quelques mots sur Nessie !

Les élèves sont partis avec un carnet de route et des activités à réaliser pendant et après le voyage que je ne peux mettre en ligne car perdu lors d'un bug de mon disque dur ...
Vous pouvez consulter celui que j'avais fais pour le voyage en Irelande qui est en ligne pour vous donner des idées ...

J'en profite pour saluer tous mes anciens élèves qui sont aujourd'hui de brillants étudiants !!! 

[Les photos des diaporamas se trouvent aussi dans les autres rubriques photos.]

JOUR 1 : samedi 13 décembre, let's go to Scotland !!!


Rendez vous matinal à 6h30 à l'aéroport de Figari ... il y a ceux qui sont en avance et les habituels retardataires mais élèves et prof accompagnateurs, Mlle Collomb (organisatrice), Mlle Léoni et M Filippi sont tous ravis de pouvoir enfin s'envoler vers l'Ecosse ! Après les au revoirs aux familles, direction la salle d'embarquement et là première petite inquiétude de la journée ... l'avion aura du retard ... beaucoup de retard ... va t on rater notre correspondance à Paris ??? Mais non, soyons optimiste !!!
Nous décollons enfin à destination de Paris Orly où nous arrivons à 9h25 et nous sautons dans le bus qui nous attend pour nous transférer vers Charles de Gaulle. Dehors, il fait un froid glacial ... brrrr ... heureusement que nous sommes équipés ...mais le sommes nous assez pour affronter les rudesses du climat écossais en hiver ?
Nous arrivons à l'aéroport Charles de Gaulle et là un peu de marche à pied pour rejoindre le comptoir d'Easy jet ... et nous ne sommes pas au bout de nos surprises ... heu ... de nos mauvaises surprises bien sûr ! Nous voilà bloqués au comptoir d'enregistrement car notre agence de voyage a omis de payer le supplément pour nos bagages !!! Et bien sûr personne ne répond au téléphone à l'agence ...nous avons bloqués le comptoir d'enregistrement ... il y a des valises partout. Nous sommes 28, pas question pour nous de payer l'addition !!! Enfin l'agence répond et c'est la course vers un autre comptoir pour régler le coût des bagages par Internet... nous pouvons enfin nous rendre en salle d'embarquement ... et nous avons mis l'avion en retard ! Oooops !
Et la journée se poursuit ... en Ecosse !!!
Arrivée à l'aéroport d'Edimbourg sous la pluie à 13h05, heure locale. Première surprise agréable, il fait bien moins froid qu'à Paris mais la nuit tombe très vite ... vers 16h30.
Petite escale à un bureau de change avant de rejoindre notre bus qui nous emmène à Perth. Nous attendons les familles d'accueil à la cafète d'un centre commercial en faisant connaissance avec la responsable locale. Ce centre commercial deviendra notre point de rassemblement du matin.
Et finalement, tous les élèves sont partis et c'est à notre tour de rencontrer notre sympathique famille d'accueil habitant une jolie maison dans un tout petit village près de Perth...
Chacun s'installe et se prépare à déguster son premier repas et à passer sa première nuit en Ecosse !

JOUR 2 : dimanche 14 décembre. Inverness et le Loch Ness…


Nous nous retrouvons tous comme tous les matins au centre commercial … les familles déposent les élèves en voiture …il est tôt, il fait très froid et le sol est gelé. Nous sommes emmitouflés dans nos doudoune, écharpe, gants … chacun a son sac à dos avec son panier repas.
Aujourd'hui direction Inverness qui est le centre administratif de la région des Highlands et qui est situé à l'embouchure de la rivière Ness, au nord-est de l'Écosse. La ville compte environ 60.000 habitants. C'est une longue journée qui nous attend car nous allons parcourir environ 188 kilomètres mais surtout nous allons devoir grimper les Highlands, région montagneuse très peu peuplée et très peu fertile dont plusieurs sommets dépassent les 1000 mètres. Elle est coupée en deux par la faille de Glen Mor dans laquelle s'étire le Loch Ness. Nous allons pouvoir apercevoir le plus haut sommet de Grande Bretagne, Ben Nevis, qui culmine à 1344 mètres. Le paysage classique des Highlands est la lande couverte de bruyère et de fougère et parsemée de rochers et de lacs ( lochs). Mais en cette saison la lande est recouverte de neige et les lochs sont gelés. Le paysage blanc et scintillant aux premières lueurs du jour est grandiose …

Nous voilà à Inverness … Nous nous dirigeons vers le centre ville et ses rues commerçantes, malgré le ciel gris les rues sont plutôt animées … Nous nous rendons ensuite au principal monument de la cité, le château, qui fut construit sur le site d'un château médiéval en 1835 et est maintenant le siège du shérif. Comme il surplombe la ville nous pouvons admirer la rivière Ness, les nombreuses églises … Puis petit shopping ou lèche vitrine dans la rue piétonne… bijoux écossais et celtiques, bonbons, shortbread, whiskey, kilts à louer ou à acheter accompagnés de tous les accessoires traditionnels, pull en laine, casquettes et tams …
Nous sautons dans le car et après 20 km vers l'ouest nous longeons enfin le Loch Ness, le plus fameux lac d'Ecosse qui s'étend sur 37 km, jusqu'au Loch Ness Exhibition Centre, qui est en fait l'un des musées du bord du Loch dédié à Nessie, le célèbre monstre ! Petite photo souvenir sur Nessie et projection d'un film retraçant son histoire ou plutôt les différentes expéditions scientifiques, photos, films … qui ont tenté de prouver son existence …
Nous continuons notre route très sinueuse et nous scrutons tous le lac des yeux … mais pas de Nessie ! Nous faisons halte au château d'Urquhart, près du village de Drumnadrochit, qui a été en partie détruit en 1692. Aujourd'hui, il ne reste que des ruines mais c'est un haut lieu touristique car c'est l'un des lieux d'apparition favoris de Nessie.
Nous décidons de rentrer par cette route qui longe différents lochs, le paysage est différent, nous traversons de jolies forêts mais bientôt la nuit tombe car il fait nuit à 16h30 en cette saison… nous faisons escale dans un petit village pour boire quelque chose de chaud et pourquoi pas faire un peu de shopping…
Nous arrivons à la fin de cette longue journée … nous n'avons pas vu Nessie,  … mais des paysages féeriques … et qui n'a pas vu les Highlands n'a pas vu l'Ecosse !!!

JOUR 3 : lundi 15 décembre. Perth, Caithness Glass et la distillerie de Glenturret.


Encore un matin très froid avec des plaques de verglas …nous nous rendons à Perth pour une petite visite pédestre de la ville qui est située sur la rivière Tay. Construite sur l'emplacement d'un camp romain, Perth est l'ancienne capitale de l'Ecosse. La population est d'environ 41.500 habitants et c'est le centre commercial d'une région agricole fertile réputée pour ses fruits. Ses industries sont la teinturerie, le textile, l'imprimerie et bien sûr la distillerie.
Le car nous dépose sur le quai longeant la rivière Tay et nous voilà partis à la découverte du centre ville … la façade à colonnade de Sheriff Court (1820) est typique de l'œuvre d'inspiration grecque de Robert Smirke.
Les plus courageux visitent le Greyfriars Burial Ground (1580) … pour y découvrir les plus belles pierres tombales richement gravées d'Ecosse, il ne manque plus que les fantômes … booo !
Notre visite nous conduit ensuite à la plus célèbre église de la ville, St John's kirk, fondée au XIIe siècle, elle date principalement du XVe. On peut admirer sa tour clocher et juste en face le City Hall ( hôtel de ville ) de Perth.
Petite escale dans un centre commercial … les filles font les boutiques, librairies … et les garçons grignotent … puis il est temps de retourner au car mais malgré l'heure qui tourne le verglas est toujours présent sur les quais …  et sliiiiip voilà Ol … les quatre fers en l'air … ouuuuch ! Bien au chaud dans le car, on se rend près du petit village de Crieff pour visiter Caithness Glass, une fabrique artisanale d'objets en verre.
Nous admirons pendant de longues minutes le travail fascinant des maîtres verriers qui créent de magnifiques presse papiers devant nous, puis nous visitons la boutique de souvenirs qui est une vraie caverne d'Ali Baba …
Ensuite, nous repartons vers le petit village de Crieff … nous flânons dans la petite rue principale, les élèves en profitent pour discuter avec de jeunes écossais en uniforme scolaire venu prendre leur déjeuner. Les plus gourmands d'entre nous visitent les coffee shops et les autres font les boutiques.
La journée se poursuit avec la visite guidée de la distillerie de Glenturret  où est fabriqué le célèbre Famous Grouse. C'est actuellement la plus ancienne distillerie d'Ecosse en activité. ( 1775). Environ 70% de la production est vendue sous forme de single malt, le reste servant aux assemblages Glenturret Malt Liqueur, Fairlie Liqueur (du nom de James Fairlie) et de The Famous Grouse..
Glenturret est très réputée pour ses chats, notamment le célèbre Towser, grand chasseur de souris. Ce chat figure en bonne place dans le Guiness Book of Records, avec 28899 souris à son tableau de chasse. Pour homologuer ce record, seules les souris dévorées par le chat auprès des alambics furent soigneusement comptées. Ces chiffres ne tiennent donc pas compte des innombrables rats, lapins et faisans qui furent également ses victimes.
La visite se termine par une petite dégustation pour les majeurs amateurs de whiskey et sortie par la boutique !
Comme il est encore tôt pour rentrer dans les familles, nous décidons de retourner à Perth pour visiter High Street, la célèbre rue piétonne de Perth car il fait maintenant nuit … Nous faisons du lèche vitrine : vêtements, bijoux … étranges gâteaux … tout en contemplant les jolies décorations de Noël ! Ca tombe bien, c'est le moment d'acheter ses cadeaux car la livre sterling baisse tous les jours, la TVA a aussi baissé et en plus c'est les soldes !!! Heureusement que nos valises sont à moitié pleines !!! Nos estomacs sont pleins aussi quand nous quittons High Street …

Jour 4 : mardi 16 décembre. Stirling : sur les traces de William Wallace …


En route pour Stirling ! Aujourd'hui, nous plongeons dans l'histoire … Située à environ 45 kilomètres au nord-est de Glasgow, Stirling est l'une des plus grandes villes d'Ecosse avec presque 40 000 habitants. Mais c'est surtout l'une des villes les plus chargées en Histoire. Sa position stratégique entre Glasgow et Edimbourg en a fait une ville convoitée de tous temps par les anglais et les écossais. Qui contrôlait Stirling contrôlait le pays, disait-on à l'époque. Stirling vit donc beaucoup de batailles entre anglais et écossais. En particulier William Wallace y battit les anglais en 1297. Et surtout Robert the Bruce remporta une victoire éclatante contre les anglais, en 1314, à Bannockburn, juste à côté de Stirling. Cette victoire fit pencher les rapports de force en faveur des écossais qui obtinrent leur indépendance en 1328. De ce passé historique, la ville a conservé de nombreux vestiges, dont le plus important est le château de Stirling, souvent considéré comme le plus intéressant d'Ecosse.
Notre visite du château se fait sous la pluie qui tombe à verse ! C'est notre premier jour de pluie, il ne faut pas se plaindre ! Ca donne un petit coté pittoresque aux anciens champs de batailles o combien célèbres et au cimetière qui se trouvent dans la plaine en bas de la colline où le château est perché. A travers la visite des remparts, notre imagination galope au près de William Wallace … nous nous remémorons la bataille du pont de Stirling que nous avons étudié en cours …
Nous avons l'impression d'être remonté dans le temps tant ce lieu est chargé d'émotions fortes …mais l'endroit le plus amusant est sans aucun doute la cuisine ! Venez la visiter … voyez ce que les écossais mangeaient à cette époque !
Tout naturellement notre visite sur les traces de William Wallace nous même au monument qui lui a été dédié. Wallace Monument est une tour située au sommet de la colline de Abbey Craig. La tour a été construite grâce à une campagne de collecte de dons et grâce à la résurgence d'un sentiment patriotique écossais au XIXe siècle. Terminé en 1869, le bâtiment de grès est haut de 67 mètres et construit dans un style gothique victorien. C'est du sommet de cette colline que William Wallace regardait le rassemblement des troupes du roi anglais Edouard Ier juste avant la bataille du pont de Sterling. De nombreux objets ayant appartenus à William Wallace sont visibles dans la tour dont une claymore (épée écossaise) de plus de 160cm.
Nous gravissons la colline à pieds … la tour se dessine à travers les arbres … la pluie s'est calmé … nous arrivons au sommet pour découvrir une vue époustouflante sur la vallée, la ville et la rivière qui serpente en son milieu … et le château de Stirling à l'horizon. Nous reprenons notre souffle, nous allons en avoir besoin car nous allons devoir monter 246 marches d'un étroit escalier de pierre en colimaçon jusqu'au sommet … heureusement nous pourrons faire des pauses dans 3 ou 4 salles et en apprendre plus sur ce site à l'aide de nos casques … C'est parti !!!
Enfin de sommet … l'architecture est aussi captivante que la vue sur la plaine … mais le vent nous ramène vers les escaliers …
Voici le célèbre pont de Stirling … heu … le nouveau bien sur ! Après un petit arrêt Mc Do réparateur … en route pour les Trossachs et la découverte de cette région magique ! Après l'histoire … la marche en plein air !
Petit arrêt pour dire bonjour à Hamish, le taureau Highland.
Puis nous longeons des lochs à travers bois sur des petites routes sinueuses, montons et descendons des collines … et nous nous arrêtons enfin au Queen Elizabeth Forest park, lieu de départ de sentiers pédestres en boucle autour d'un coffee shop. Comme nous ne sommes pas de grands sportifs et que nous sommes pris par le temps, nous optons pour la plus petite boucle qui nous fait explorer la forêt, longer un torrent jusqu'à une merveilleuse cascade et retour par le petit étang.
Après un petite pause au coffee shop, à la boutique et à l'arbre à souhaits … nous prenons le chemin du retour.

Jour 5 : mercredi 17 décembre : Edimbourg.    


Capitale de l'Écosse depuis le XVème siècle, Édimbourg est la ville la plus populaire de Grande-Bretagne. Elle offre un double visage : une partie ancienne "The Old Town" qui montre les traces d'un passé glorieux et une ville nouvelle néoclassique, véritable coeur de tout un pays. Le voisinage de ces deux ensembles urbains confère à la ville son caractère unique. Édimbourg ensorcelle tous ceux qui viennent la visiter. En plein cœur de la ville, s'élèvent un palais médiéval et un château perché au sommet d'un rocher, qui gardent tous deux les traces d'un passé sombre et tourmenté. Dans cette ville captivante inscrite sur la Liste du patrimoine mondial, les rues résonnent de mythes et de légendes venus de la nuit des temps. C'est également le lieu qui a inspiré à des écrivains des personnages aussi inoubliables que Dr Jekyll et Mr Hyde, Sherlock Holmes ou encore Harry Potter.
Ce matin là ambiance particulière dans le car … et oui c'est notre dernière journée complète en Ecosse ! Sniffffff mais nous avons gardé le meilleur pour la fin ! Reste encore un petit détail à régler, par quoi allons nous commencer cette journée dans la capitale écossaise ? Le château ou l'aquarium ? Après un vote rapide et unanime, nous voilà en route pour l'aquarium Deep Sea World qui est en fait un petit bonus pour récompenser des élèves sages !
Nous commençons par regarder les nombreux aquariums présentant des poissons, crevettes, hippocampes … multicolores…Oh des petits Némos !!! Puis il y a le bassin des raies avec une jeune océanographe qui nous donne des explications sur ces animaux plutôt amicaux et joueurs. Les raies viennent nous voir, se laissent caresser, sautent hors de l'eau … puis nous allons au bassin des crabes, coquilles St Jacques … ou nous apprenons encore plein de petites choses amusantes et instructives.
Il y a aussi toutes sortes d'amphibiens, grenouilles, lézards, geckos … aux couleurs parfois surprenantes.
En continuant dans cette direction, nous arrivons ensuite à deux grands bassins à ciel ouvert où nous passons quelques instants à observer les facéties de jeunes phoques. En effet, le premier bassin abrite les phoques de l'aquarium et le second des jeunes phoques écossais qui ont été amené ici dans le but d'y être soignés avant de retrouver l'océan.
Nous décidons maintenant de nous rendre au tunnel des requins … pour cela nous devons longer le grand aquarium aux piranhas … le tunnel est l'un des plus longs au monde avec ces 112m, le plexiglas fait 6.5cm d'épaisseur pour supporter les millions de litres d'eau … ce qui rend les habitants du bassin 30% plus petit que ce qu'ils ne sont réellement …  mais c'est déjà suffisant pour faire travailler l'imagination de certains …
Nous n'avons pas vu passer la matinée… un petit tour par la boutique pour flâner dans les peluches ou plonger dans les bonbons …
Le car s'engage ensuite sur l'impressionnant pont routier suspendu de 408 m qui nous mène à Edimbourg d'où nous apercevons le célèbre pont ferroviaire de Forth.
Nous traversons la ville et remontons la colline en empruntant le Royal Mile, rue commerçante prisée, qui mène au château. Les trois autres cotés sont protégés par des falaises abruptes. Depuis quelques années le château n'est plus d'utilité militaire ou royale. Il est ouvert aux visiteurs et c'est l'attraction la plus visitée d'Ecosse. On trouve plusieurs expositions et cérémonies à l'intérieur du château.
Comme convenu, certains sont volontaires pour la visites alors que d'autres préfèrent flâner dans le Royal Mile et nous nous séparons en deux groupes. Nous arrivons juste à temps pour le « one o'clock gun » petite cérémonie militaire qui a lieu tous les jours ( sauf le dimanche ) à 13h qui commémore le coup de feu qui rappelait aux marins d'ajuster leur chronomètre lorsque jadis, les cadrans à l'heure exacte n'existait pas.
La vue est magnifique des remparts, nous apercevons la New Town avec sa grande rue commerçante Princes Street bordées par ses jardins et sa grande roue et le Scott monument, sorte de tour gothique juste derrière la roue édifiée en l'honneur de Walter Scott, grand écrivain britannique né à Édimbourg qui a, entre autres, écrit Waverley (la gare d'Édimbourg Waverley tire son nom de ce roman). Au premier plan la National Gallery of Scotland avec ses colonnes avec la gare juste derrière ( et la Royal Scottish Academy à sa gauche). Un peu plus loin, l'immense Balmoral Hotel que l'on reconnaît aisément grâce à sa tour et sa grande horloge blanche. Et à l'arrière plan, on peut apercevoir Carlton Hill, colline emblématique de la ville qui lui a donné le surnom d' « Athènes du Nord » (un des monuments à son sommet fait en effet penser au Parthénon d'Athènes). Et au loin le Firth of Forth (l'embouchure du Forth, fleuve coulant à Edimbourg) et avec un peu de chance, la Mer du Nord...
Nous visitons ensuite le musée national militaire : drapeaux, uniformes, kilts, casques, sabres, épées, dagues, cornemuses …
Puis le musée de la cavalerie …
Et celui de l'infanterie ….
Nous nous rendons ensuite dans la salle des Honneurs de l'Ecosse où sont exposés les Joyaux de la Couronne ( la couronne, l'épée et le sceptre ). Ils furent en effet cachés en 1707 pour les protéger de Cromwell qui voulait s'en emparer. C'est dire si ces objets revêtent une importance capitale pour la couronne écossaise. Depuis 1996, on peut aussi y admirer la Pierre du Destin / de la Destinée / du Couronnement / de Scone … Selon la légende, les rois d'Ecosse furent tous couronnés sur ce bloc de grès jusqu'à la fin du 13ème siècle. Elle fut volée par Edouard I et ramenée en Angleterre à Westminster Abbey et servait à couronner les rois anglais. C'est une longue histoire magique qui vaut bien un petit détour sur le net pour plus d'explications … mais avant d' arriver à cette salle magique et de pouvoir s'émerveiller devant ces précieux objets, nous en apprenons un peu plus sur l'histoire de ces joyaux et symboles de l'Ecosse à travers des fresques murales, des peintures, des statues …  il est bien sûr interdit de prendre des photos dans la salle du trésor. Nous avons beaucoup de chance de pouvoir admirer aujourd'hui cette pierre car à ma dernière visite elle se trouvait toujours en Angleterre …
Nous voilà dans l'immense salle des armes du château …
Nous quittons le château des histoires plein la tête et saluons au passage les statues de William Wallace et de Robert The Bruce et descendons le Royal Mile, petite pause dans une fabrique de tartan … Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, typique des peuples celtes et plus particulièrement de l'Écosse et des clans écossais.
Ce tissu, qui est connu pour la fabrication des kilts, peut aussi être porté sur l'épaule ou utilisé pour les couvertures. Les tartans, qui étaient à l'origine de simples tissus décoratifs, présentent souvent de nos jours des motifs associés à un clan écossais précis. Ils sont devenus au fil du temps un signe de reconnaissance et d'appartenance à un clan. Le tartan se caractérise par un motif constitué de bandes de couleurs alternées avec des fils de laine colorés. Des blocs de couleur se répètent verticalement et horizontalement pour former un motif de carrés et de lignes appelé le sett.
Pendant des siècles, le tartan a fait partie de l'habit de tous les jours des habitants des Highlands. Mais, après la rébellion de Charles Edward Stuart, les Anglais ont envahi l'Ecosse et ont interdit le port du tartan en 1747. Heureusement, ce tissu traditionnel a survécu grâce à un effort pour le faire renaître au début du XIXème siècle. Vers 1820, on a reconstitué les motifs des tartans à partir de photos et de notes de tisserands.
A la fin du XIXème siècle, tous les clans reconnus avaient de nouveau leurs tartans comme signes distinctifs.
Autre lieu connu de la ville, la Camera Obscura …lieu d'illusion fantastique.
La fin de journée se poursuit par des flâneries dans les rues de la ville et se termine sur Princes Street avec la nuit et les lumières de la ville.
Et quelle ville ! Le bus nous ramène vers nos familles pour passer notre dernière nuit en Ecosse.

JOUR 6 : mercredi 18 décembre, retour en Corse.


Nous quittons nos familles une petite larme à l'oeil ... des gens très accueillants et sympathiques pour la plupart.
Nous décidons de faire un dernier shopping sous la pluie sur Princes Street pour acheter les derniers souvenirs, une paire de chaussures ou un pull en cachemire supplémentaire, avant de regagner l'aéroport, Paris puis la Corse.

Good bye Scotland !!!


Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 22 février 2018