OUR TRIP TO IRELAND 2006

Hello !

Voici quelques mots au sujet d'un voyage en Irlande qui a eu lieu en 2006 avec ma classe de 1ere L. Nous étions 26 en tout.
Nous avions également dû récolter beaucoup d'argent en organisant le même types d'activités que pour le voyage en Ecosse. Nous avons cependant travaillé plus rapidement pour trouver les 10.000€ mais ça été épuisant en investissement car nous n'étions que 3 pour tout organiser avec les élèves.

LES OBJECTIFS :

L'élève en tant qu'individu :

                ¤  entreprendre un projet commun, se mobiliser pour l'organisation d'un voyage, rechercher des idées de financement, travailler en équipe,…
                ¤  éveiller sa curiosité, lui donner l'envie de s'ouvrir sur le monde, d'élargir sa vision des choses.
                ¤  connaître ses voisins pour les comprendre, pour accepter les différences, pour s'enrichir et devenir plus tolérant.

L'élève citoyen français et européen :

                ¤  découvrir un pays européen anglophone.
                ¤  aller à la rencontre d'un peuple vivant sur une île.
                ¤  appréhender mieux son histoire, sa culture, ses traditions, son économie,  …
                ¤  établir une comparaison entre la Corse et l'Irlande.
                ¤  visiter des sites, monuments historiques…
                ¤  améliorer sa compréhension et son expression orale en anglais.
                ¤  se familiariser avec un accent différent.
                ¤  motiver l'élève à l'apprentissage des langues étrangères.

LES LIENS AVEC LES PROGRAMMES :

Anglais :  dans le cadre des thèmes à étudier  « domination » et « révolte », le voyage en Irlande viendra illustrer le cours traitant de l'Irlande et la question irlandaise.
Histoire :  l ‘Europe au XIX et XX  siècle : crises des nationalismes, crises des valeurs.
Géographie :  l'Europe physique, économique et sociale.  Corse et Irlande, deux îles européennes et périphériques.

L' ÉVALUATION :
                ¤  reportage photo : concours et exposition de retour au lycée.
                ¤  carnet de route : cartes et fiches à compléter, questionnaire à poser aux familles d'accueil.
Les élèves ont des tâches à effectuer au cours du voyage avec un travail qui sera à rendre au retour et qui sera noté.

J'ai perdu mes photos numérisées de ce voyage, je vais tenter d'en récupérer au près d'élèves....


CARNET DE ROUTE : de Dublin à Galway.


Voici le carnet de route du voyage en Irlande qui n'a pas disparu lors du bug de mon ordi ...
Il manque les cartes IGN des lieux visités afin que les élèves puissent suivre notre itinéraire jour après jour.

Let's go to Ireland !.pdf

Jour 1: mardi 11 avril 2006.


Six heures du matin, les voitures des élèves et parents arrivent petit à petit à l'aéroport de Figari. Tout le monde est habillé chaudement, c'est le printemps en Corse mais le climat est encore rude à cette époque de l'année en Irlande.  Tout le monde sauf Miss .... qui arrive en short et collants  !!!
Nous sommes tous ravis de partir enfin vers l'Ile Emeraude appelé Eire par les irlandais.
Nous faisons escale à Nice et la ... gros soucis, une de nos élèves n'est pas de nationalité française et il se trouve que la préfecture ne nous a pas fourni les bons documents ... la pauvre petite est en larmes, les autorités semblent inflexibles, nous devons la ramener en Corse !
Je demande alors à téléphoner à leurs homologues irlandais qui se montrent bien plus compatissants et accepte que la jeune fille pénètre sur le sol irlandais OUUUUFFFFF...
Nous sautons dans notre vol à destination de Dublin où nous arrivons vers 14h, heure locale. Le temps est splendide mais le fond de l'air est plutôt frais ... set Miss ... a déchiré ses collants ...
Notre chauffeur d'autocar nous attend, un monsieur aux cheveux grisonnants avec un sourire sympathique. Et quel accent ... faudra s'y habituer !!!
En route pour notre première visite, il n'y a pas de temps à perdre, direction Dublin, la capitale de l'Irlande.
L'autocar nous dépose près de Grafton Street, célèbre rue pitonne très animée à tout moment de la journée.
Nous décidons de flâner dans la rue, de faire du lèche vitrine ... et nos premiers achats. Le tableau est pittoresque : devantures aux couleurs vives, étals de fleurs magnifiques, chanteurs de rue, grands magasins, portes typiques...
La pluie tombe, les parapluie apparaissent comme par magie et disparaissent deux minutes plus tard ... les enseignes des magasins en fer forgé sont grandioses...

Il est maintenant temps de se rendre au célèbre Trinity Collège Dublin fondé en 1592 par la reine Élisabeth Ire, qui est la seule constituante de l'Université de Dublin, la plus ancienne université d'Irlande. Conçue sur le modèle des universités d'Oxford et Cambridge, l'université n'accepta pendant longtemps que des étudiants masculins et protestants, mais est aujourd'hui une université pluriculturelle. Elle est la première université irlandaise, ainsi que l'une des universités les plus importantes du monde. Elle fait également partie des anciennes universités du Royaume-Uni et de l'Irlande.
Lieu de savoir, Trinity est aussi devenu, par son histoire, un haut lieu du tourisme à Dublin. Outre ses trésors architecturaux (l'ancienne bibliothèque, le Campanile), Trinity College est aussi le lieu d'exposition du Livre de Kells, considéré par beaucoup comme une des plus belles pièces de l'histoire médiévale.
La vie associative est très développée à Trinity. Les deux associations phares se vantent d'ailleurs d'être les plus anciennes associations étudiantes au monde. The Phil (ou Philosophical Society) et The Hist (ou Historical Society) occupent à elles seules un grand bâtiment (Graduates Memorial Building) dans lequel sont organisés des débats chaque semaine. La Phil a compté Oscar Wilde et Bram Stoker parmi ses membres. La Hist a été elle fondée par Edmund Burke.

Nous nous visitons tout d'abord ancienne bibliothèque, joyau de l'université... les plafonds sont très très hauts avec des dizaines d'étagères en bois du sol au plafond remplies de livres plus que centenaires bordées de tables de lecture... tout est en bois, ce lieu est vraiment magique et émouvant. Nous jetons un oeil émerveillé au Livre de Kells et découvrons les enluminures...
après un passage obligé par la boutique où nous achetons des plumes, de l'encre ... nous nous rendons vers les autres bâtiments à travers les jardins ... pelouses... keep off the grass ... no rugby boys ... le campus fait 19ha, nous nous contentons donc de visiter les lieux chargés d'histoire.

Nous retournons dans le car et partons à la rencontre de nos familles. La traversée de la ville est instructive, John, notre chauffeur est un excellent guide et un excellent chanteur aussi ! Les élèves partent avec leur famille, un peu timides .... je garderai mon téléphone sur moi !
Notre famille est fantastique, quel accueil !!! De plus les enfants sont musiciens et s'empressent de nous faire découvrir le son mélodieux de la harpe, symbole de l'Irlande.
Comme nous ne passons que 2 nuits à Dublin, nos hôtes qui résident dans une jolie petite maison de briques rouges nous emmènent passer la soirée au célèbre Johnnie Fox's Pub. Et hop une première Guinness ... enfin pas pour moi.... l'ambiance est géniale. La déco de ce pub est légendaire etles chanteurs et danseurs sont très bons. Fin de cette première journée ... premier dodo en Irlande et pas de coup de fil, chouette !

Jour 2: mercredi 12 avril.


Petit déjeuner en famille, nous prenons nos sachets repas pour midi et direction l'autocar ... ce matin visite de Guinness Hop Store, la distillerie de la fameuse bière brune Guinness.
La Guinness est une stout, bière noire coiffée d'une mousse blanche, connue mondialement pour sa saveur et son aspect si particuliers. La Guinness est fortement liée à l'histoire de l'Irlande, elle en est un des symboles à l'international. La brasserie historique de St. James fut fondée en 1759.
La Guinness Storehouse, bâtie en 1904, a servi à la phase de fermentation jusqu'en 1988. Ce bâtiment de sept niveaux, articulé autour de poutres d'acier qui en supportent toute la structure, est reconverti depuis novembre 2000 en une sorte de musée/magasin. Les architectes ont intégré un espace en forme de pinte géante au centre de l'édifice afin de souligner la thématique du lieu. Le visiteur peut découvrir l'histoire de la Guinness, le processus de fabrication, une collection de publicités (films et affiches)...
La visite de la distillerie passionne les élèves du début à la fin et s'achève par une petite dégustation au bar panoramique au sommet de l'édifice.

Après un déjeuner pique nique, nous entamons un tour guidé de Dublin en français en autocar: la  Banque d'Irlande ( qui était autrefois le parlement ),  Leinster House ( c'est là que se réunissent la Chambre des Députés et le Sénat, la Maison des Douanes ( l'un des plus beaux bâtiments de Dublin ), le Château de Dublin ( datant du XIII ème siècle ), l'Hôtel de Ville qui est le siège du Gouvernement Municipal ), le Palais de Justice ( construit en 1785 ), la Poste Centrale ( qui fut achevée en 1818 ), le Royal Hospital ( le bâtiment public le plus ancien de Dublin ), la Mansion House ( résidence du Maire depuis 1715), la cathédrale St Patrick ( construite en 1190 ), …  le temps est gris mais il ne pleut pas. Nous finissons cette visite de la ville par une promenade dans le Phoenix Park ou se dresse la croix papale.
( durée environ 2 h 30 )

La dernière visite de la journée nous mène au château de Malahide qui est à la fois une forteresse et un monument qui a été habité pendant 800 ans.
La légende dit que le fantôme de la Dame Blanche hante encore le Great Hall et que l'on peut ressentir régulièrement une présence dans la chambre des enfants.
(  La visite se fait avec des audio-guides en français. Durée : 35 minutes ) Le château est très beau ainsi que le park et la boutique de souvenir regorge de souvenirs et de livre sur les légendes et fantôme .... BOOOOO
Nous rentrons dans les familles pour passer notre dernière nuit à Dublin.

Jour 3: jeudi 13 avril.


Ce matin là, nous quittons les familles et Dublin pour nous lancer dans la traversée est ouest de l'île vers Clonmacnoise. ( 136 km)
Célèbre site monastique fondé par St Kieran en 545 situé sur les rives de la rivière Shannon. Il y a une cathédrale, des églises, une tour ronde, un vaste cimetière aux croix celtiques, aux pierres tombales bancales … un site chargé d'histoires et de légendes dont les élèves raffolent.
Nous pique niquons sur le site.
Puis nous partons pour Shannonbridge pour une promenade guidée en chemin de fer à travers la tourbière de Blackwater Bog, une des plus importantes tourbières surélevées du monde, dans le comté d'Offaly.
Ce tour guidé à bord d'un petit train de grand parcoure 9 km de tourbières du Blackwater. Il y a 12.000 ans, cette zone en cours d'exploitation se trouvait sous un glacier. Un lac s'y forma quelques 3.000 ans plus tard, se transformant progressivement en marécage, puis en tourbière. Le paysage est en perpétuel changement : dans quelques centaines d'années, cette zone sera recouverte de champs et de forêts.
Notre excursion à travers cette région désertique nous donne l'impression de remonter dans le temps. Arrêt en chemin pour expérimenter la coupe manuelle de la tourbe et le "matelas rebondissant". On saute sur la tourbe et hop, hop ,hop !!! La encore, les élèves sont abreuvés d'histoires de fantômes... mais aussi d'informations intéressantes sur la flore et la faune typiques de cette tourbière.
En effet, les cadavre ensevelis dans les tourbières se momifient et c'est ainsi que deux personnes furent retrouvées dans la tourbière de Blackwater dans un excellent état de conservation. Passionnant !!!
Après cette excursion "secouane" et instructive, nous nous mettons en route pour Gort où nous avons rendez-vous avec l'organisatrice locale. En chemin petit concert de Dalida dans le bus, génial ...
Installation chez les familles, dîner et nuit pour les élèves.
Les accompagnateurs et le chauffeur sont logés dans un bed & breakfast très sympathique. Là encore les repas sont divins et le cadre de ce petit village très pittoresque.
Le pub set fermé donc replie dans la suite de John pour écouter des chansons, histoires, légendes irlandaise en sirotant un fond de whisky de sa cuvée spéciale...
Bonne nuit les petits.

Jour 4: vendredi 14 avril.


Ce matin, nous faisons une visite un peu spéciale car rajoutée au programme la visite d'un musée du cheval où se trouve également des écuries et une exposition de peintures. Ca nous change des veilles pierres ...
Puis nous prenons la route pour Galway, c'est la troisième ville du pays par le nombre d'habitants, après celles de Dublin et de Cork. C'est une ville étudiante très touristique en été, célèbre pour ses festivals. Elle est baignée par l'océan Atlantique et le centre ville est très coloré et fleuri. Après une petite halte, nous reprenons notre route vers le Connemara, parc national de 2000 hectares. Des montagnes typiques, nous traversons des champs de bruyère et d'herbes bien vertes. A chaque virage, nous pourrons rencontrer un lac, des moutons, des parcelles de terres délimitées par des murs de pierres, une maison perdue dans cette immensité, des oiseaux. Dans ce parc le climat est doux grâce à l'Océan Atlantique. D'habitude, les pluies sont abondantes avec une moyenne de précipitation annuelle de 1.500 mm calculée sur 250 jours de pluie, mais aujourd'hui, il fait beau !
                Notre parcours : longer la côte qui surplombe la baie de Galway, les collines de Clare et les îles d'Aran, passer les villages de Spiddal, Inverin, Rossaveal, Costello et Screeb. C'est dans cette région que nous voyons d'énormes tas de tourbe. Nous passons ensuite par Maam Cross connue sous le nom du « carrefour du Connemara », puis nous longeons les montagnes de Maam Turk en passant par Recess et par la vallée d'Inagh entourrée des sommets les plus élevés du Connemara Lough Inagh et Ben Ban. Nous traversons le Parc National du Connemara pour arriver à Clifden ( bien situé pour admirer le paysage ) puis Moyard et letter Frack.
Déjeuner pique nique.
Nous apercevons Kylemore Abbey, cet énorme château néogothique se mire dans les eaux du Kylemore Lough. C'est sans doute le plus photographié d'Irlande. Construit au XIX ème siècle par un magnat de Manchester, il est devenu une respectable école privée pour jeunes filles dirigée par des sœurs bénédictines. Le site est malheureusement fermé au public aujourd'hui  car c'est Vendredi Saint.               
Puis nous reprenons la direction de Maam Cross en traversant les rivières et les lacs; puis descente vers Oughterard, un village sur les bords du Lough Corrib, un des meilleurs lacs pour la pêche dans l'ouest du Connemara. Oughterard est souvent décrit comme « la porte du Connemara » et il est connu en tant que resource principale de la pêche en Irlande, puis descente vers Moycullen.

Sur le chemin du retour, nous faisons une escale furtive au château d'Ashford qui est une demeure médiévale du XIIIe siècle restaurée et agrandie au milieu du XIXe siècle par Benjamin Guinness.
Avec sa vue sur le Lough Corrib et les croisières musicales qui y sont proposées, ses jardins considérés comme faisant partie des plus beaux du pays et qui abritent l'école de fauconnerie d'Irlande, son golf, bordé par une rivière où on peut pratiquer la pêche à la mouche, il est considéré, selon un sondage publié par Condé Nast Publications, comme une des meilleures résidences hôtelières d'Europe.
Nous regardons le châteu de l'extèrieur bien sûr ... snifff C'est le lieu que Pierce Brosnan et Keely Shaye Smith avait choisi pour se marier en août 2001.

18 h 30 :  Retour dans les familles, dîner et nuit.

Jour 5: samedi 15 avril.


C'est notre dernière journée en Irlande, et quel programme une fois de plus !
Départ pour la région de Burren à l'ouest de Limerick avec un arrêt à Ballyvaughan, petit village dans la baie de Galway.
Couvrant une bonne partie du comté de Clare, l'austère plateau calcaire des Burren forme l'un des paysage les plus étranges, mais aussi les plus fascinants d'Irlande. La porosité de la roche et les rivières souterraines y ont formés de vastes réseaux de cavernes. Le sol est pour l'essentiel recouvert de dalles de calcaire striées de crevasses. Six milles ans d'occupation par les hommes ont pratiquement dénudé les Burren de leurs arbres mais au printemps et au début de l'été, la nature désolée est embellie par une explosion de fleurs, d'une extraordinaire diversité, espèces méditerranéennes et alpines fleurissant côte à côte.
Les élèves sont ravis de voir des cottages aux toits de chaume.
Nous visitons ensuite les Aillwee Caves, l'une des plus vieilles grottes du Burren et peut être d'Irlande. Un guide sur place nous fait découvrir ces grottes pendant environ 35 minutes. Interdit aux claustrophobes ... on y admire une chute d'eau, des fossiles, cristaux, stalagmites... on imagine les ours qui vivaient là jadis.
Ensuite; nous faisons une escales à un cercle magique des temps anciens et les élèves empruntent à leur tour le cercle des sorcières bordés d'arbres plus que centenaires.
Déjeuner pique nique.
Un petit ajout au programme, merci john, le dolmen de Poulnabrone. Il date de la période néolithique, probablement entre -4200 et -2900. il aurait été bâtit dans l'objectif de servir d'autel funéraire : on y a ainsi trouvé de nombreux ossements et vestiges humains, prouvant que plus de 22 corps y ont été brûlés sur une période de 600 ans (de 3200 à 3800 avant J.C).
D'après les archéologues, cette tombe aurait accueillit la dépouille de 16 à 22 adultes, ainsi que 6 enfants et un nouveau né. Mais ce monument mégalithique, n'était pas uniquement réservé à des rites funéraires : d'après les théories des chercheurs, le Dolmen de Poulnabrone servait occasionnellement de lieu de cérémonies sacrées, ainsi que de rites symboliques…
Nous continuons notre route, au sud, le calcaire cède le pas au schiste noir et au grès qui forment les fantastiques falaises de Moher, site incontournable qui se compose de falaises brutes et sauvages, dont certaines atteignent plus de 200 m face à la mer sur 8 km de long. Hautes et sombres, les falaises de grès qui plongent à pic dans l'Atlantique forment l'un des sites naturels les plus spectaculaires d'Irlande. Une multitude d'oiseaux de mer s'y ébattent, se pressant sur les saillies ou tournoyant et plongeant au dessus des vagues avec des cris assourdissants. Le centre d'accueil (Visitor Centre ) fournit des informations sur la flore et la faune avec des précisions sur le mode de vie des oiseaux.
La journée a été longue mais que de belles images...
Retour dans les familles, dîner.
Rendez-vous avec le groupe et l'autocar et transfert à l'aéroport de Dublin. Nous passons la nuit dans l'autocar vers Dublin ...

Jour 6: dimanche 16 avril.

Nous quittons l'Irlande pour l'aéroport de Marseille, des souvenirs plein la tête...
Nous passons une bonne partie de la journée dans l'aéroport à partager nos photos, discuter, somnoler sur les banquettes ...
puis retour vers la Corse.

De retour au lycée, les élèves font une exposition photo au CDI et répondent aux nombreuses questions de leurs camarades ... que d'émotions...
...et pour ces élèves de 1ere L qui passeraient par hasard sur le site, pensez à me faire un petit coucou !


Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 22 février 2018